Soutien à l'entourage

Ceux qui entourent le malade alcoolique de près ou de loin : conjoints, enfants, familiers, proches, amis, collégues, patrons... Tous sont à un moment concernés.

 

La famille de l'alcoolique est impliquée à divers titres dans le comportement pathologique du sujet. L'alcoolisme de l'un de ses membres retentit gravement sur l'équilibre familial et sur la santé mentale du conjoint et des enfants. En même temps, certaines attitudes du conjoint, antérieures ou secondaires à l'alcoolisme du patient, favorisent la pérennisation de l'alcoolisme et peuvent être un obstacle au traitement car la méconnaissance du mécanisme de la dépendance est totale. Nous sommes en mesure de vous fournir des explications afin de mieux comprendre et de cerner le problème.

 

On peut-être malade de l'alcool sans jamais avoir bu. C'est le "mal de voir boire ".
L'entourage ressent une impression de honte, de culpabilité, d'impuissance et d'isolement.

Nous vous réservons le même accueil confiant, chaleureux et vous offrons la possibilité d'exprimer votre propre mal être.

Nous vous aidons à prendre du recul , à ne pas culpabiliser car ce n'est pas vous le responsable (ni le malade), à redonner un sens à votre vie, à reprendre espoir en sachant que la maladie de l'alcool n'est pas une fatalité mais se soigne.

Nous vous faisons une place au sein du groupe "entourage" mais aussi au sein du groupe de la section.

Nous préparons avec vous "les bonnes conditions psychologiques" du retour à la maison.

Nous vous associons à toutes les manifestations , réunions pour redonner à vous aussi le goût de la vie.



04/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres