Jeunes & Alcool (info jeunes)

ALCOOL INFO


Tu as sûrement déjà bu une bière ou une gorgée de vin : as-tu trouvé ça bon ? Pas vraiment ?

Tu n'es pas le seul : beaucoup de jeunes de ton âge n'aiment pas du tout les boissons qui contiennent de l'alcool et préfèrent boire autre chose.

Mais il y a aussi des jeunes qui boivent souvent un peu d'alcool, d'autres parfois ; peut-être en fais-tu partie, parce-que tu aimes le goût de l'alcool, parce que quelques copains et copines en boivent, ou que la publicité pour l'alcool t'a donné "soif".

C'est un fait : dans des soirées, des festivals, aux matchs de foot, de hockey, l'alcool est presque partout présent. Du coup, ce n'est pas toujours facile de dire : "Non, je bois plutôt une limonade!"


LESEFFETS DE L'ALCOOL


L'alcool n'agit pas toujours de la même façon ; cela peut varier en fonction de la situation dans laquelle tu te trouves et de la quantité bue.

Plus tu bois, plus il y aura de l'alcool dans ton sang. Après deux bières, la concentration d'alcool dans le sang d'un garçon ou d'une fille de 12 à 14 ans est de 0,5 à 0,8 pour mille. L'alcool procure alors des sentiments de gaieté et une impression de chaleur. La consommation de petites quantités d'alcool rend plus décontracté et peut parfois faciliter le contact avec les autres, pour discuter ou inviter quelqu'un à danser, par exemple.

Cependant, avec ces mêmes petites quantités d'alcool, ton temps de réaction va être ralenti et ta concentration diminuée, ce qui pourrait provoquer de dangereux accidents à vélo ou à scooter.

En plus de la concentration d'alcool dans le sang, ton état d'esprit et ta forme physique vont aussi avoir une influence sur les effets ressentis. Si tu ne te sens pas bien dans ta peau, l'alcool pourrait aggraver ton problème, te rendre plus mal encore.

Penses-y : les enfants et adolescents sont beaucoup plus sensibles à l'alcool que les adultes et sont bien plus vite ivres qu'eux. Plus tu es jeune, plus tu ressens violemment les effets désagréables et dangereux de l'alcool. Sais-tu que, pour un jeune garçon ou une jeune fille de 12 ans, la consommation de 10 à 12 bières (ce qui correspond à environ 2,4 pour mille), peut entraîner de graves symptômes d'intoxication, ayant même, dans bien des cas, des suites mortelles ? Pas mal de jeux avec l'alcool, entre copains et copines, peuvent t'amener à boire beaucoup plus que ton corps ne peut supporter.

L'industrie de l'alcool a mis sur le marché des boissons très "mode", adaptées au goût des jeunes (p. ex- "Hooch", "Two Dogs"), qui se boivent facilement et vite. Sais-tu que ces boissons contiennent au moins autant d'alcool que la bière? Voilà pourquoi il ne faut pas sous-estimer leurs effets.


ECOLE


C'est avec une tête claire que tu apprends le mieux. Même après de très petites quantités d'alcool, les capacités intellectuelles se dégradent déjà. Quelqu'un qui étudie en étant sous l'influence de l'alcool oublie plus vite ce qu'il apprend que celle ou celui qui travaille sans avoir bu.


ViOLENCE


En étant alcoolisé, l'envie de se bagarrer ou de réagir violemment augmente. Si quelqu'un est souvent dans cet état, ses amis et copains pourraient bien le laisser tomber.


DRAGUE


Lorsque tu bois de l'alcool, tu peux te sentir plus entreprenant, avoir l'impression d'être plus courageux pour aborder quelqu'un. Mais ce n'est qu'une illusion ; tu risques de te rendre ridicule, de dépasser les limites, de déranger. Etre ivre n'est pas vraiment un atout pour la drague.


CiRCULATiON ROUTiERE


L'alcool agit très tôt sur tes capacités à conduire. Plus tu as bu, moins tu es capable de te concentrer sur ton engin ou de réagir à des situations inattendues. Lorsque tu te déplaces à vélo ou à scooter, il ne faut pas boire d'alcool du tout.


DOMMAGES CORPORELS


L'alcool n'est pas un produit de consommation comme les autres ; il agit comme une drogue et cause de nombreux problèmes de santé. Une forte consommation d'alcool est nuisible à presque tous les organes humains, et peut entre autres causer des dommages à l'estomac, au foie et au système cardiaque ou encore détruire des cellules cérébrales. Chez les jeunes en pleine croissance, le corps réagit de manière particulièrement sensible à la consommation d'alcool.


DEPENDANCE


Si tu bois régulièrement de l'alcool, tu prends le risque d'en devenir psychiquement et/ou physiquement dépendant.



04/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres